PECHE A MADAGASCAR

Les baies de Diego et du Courrier avec Emeraude
L'esprit du séjour

L’esprit du séjour
Envie de dépaysement, d’un séjour à la carte au cours duquel vous pouvez allier pêche, détente, partage, plaisir, farniente, excursions, vie nocturne …
En famille ou entre amis, venez rejoindre une équipe qui saura satisfaire tous vos rêves !

Plusieurs formules pour vous en fonction des saisons et de vos envies :

– séjour en hôtel
– séjour en camp de pêche
– séjour en catamaran
– combiné de ces différentes formules

Géographie

Géographie
Très étirée entre l’Equateur et le Tropique du Capricorne, Madagascar présente une palette de paysages d’une diversité prodigieuse : récifs de corail, plages de sable fin, arbres du voyageur, allées de baobabs, jungle aquatique, savanes. La côte nord-ouest est protégée par une barrière corallienne comme un atoll. L’île n’abrite plus qu’une partie de sa forêt primaire, mais elle reste un des endroits les plus riches en termes de biodiversité sur la planète, avec une grande diversité de la faune et de la flore.

Diego Suarez est la dernière contrée du nord de Madagascar avant la mer. Ancrée dans sa baie et ses terres, cette côte pétrie d’histoires et de coutumes, préserve, dit-on, sa nature grandiose, ses richesses culturelles et fait vivre ses traditions. Autant d’expressions plurielles et singulières qui font découvrir aux visiteurs l’âme du pays des « Antakarana », à l’ hospitalité légendaire.

Quand on évoque Diego Suarez, on pense à ses côtes multiples variées, à cette rencontre entre deux mers, l’ Océan Indien et le Canal du Mozambique, ce qui rend nos eaux si poissonneuses, à sa rade, à sa baie, côte Est, l’ une des plus belles du monde, à son Pain de Sucre, à ce « dialogue immense entre terre et mer », à sa baie côte Ouest « Baie du Courrier » classée depuis peu en réserve marine, superbe archipel paradisiaque et complètement préservé où les baleines viennent mettre bas et se réfugier entre les mois d’ avril et octobre.

Mais il existe un autre Diego Suarez, secret, celui de l’intérieur, complément préservé, avec ses parcs, ses réserves, ses villages et son peuple, qui gagnent à être connus.

Sous son manteau d’alizés et ses microclimats variés, ces baies renferment des trésors qu’elles ne livrent, paraît-il, qu’aux amoureux de la nature et de la culture, en quête de silence, d’authenticité de découverte, d’immensités qui se méritent.

Les Hébergements

L’HOTEL ET SPA A DIEGO SUAREZ
L’hôtel et ses chambres ont été entièrement rénovés en avril 2014. Sobriété et sérénité sont les maîtres mots de l’établissement.

Vous y trouverez 19 chambres au cœur de Diego-Suarez qui offrent un intérieur très spacieux dans une décoration de style colonial avec balcon privatif. Tout a été pensé avec soin pour redonner au lieu l’esprit d’antan de Diégo.

Les suites se composent d’un salon, d’une cuisine et d’une chambre séparée. Toutes les chambres d’une superficie de 24 m², et suites de 60m2 de l’hôtel sont équipées d’une connexion WiFi gratuite, une télévision à écran plat, un minibar, un grand bureau, une douche + commodité., climatisation avec réglage individuel, un coffre-fort, d’un salon avec deux fauteuils et table basse.

L’hôtel dispose aussi :
– d’un Beach club pour ses clients dans la Baie de Sakalava avec un forfait plage est à 20 000ar par jour qui comprend le transfert gratuit, 1 transat avec parasol, 1 bouteille d’eau par personne, l’accès au bar restaurant.

– d’un espace de détente et de bien-être (spa), équipé d’une salle de massage avec deux tables de soins et d’une salle pour les bains aromatiques, vous y passerez d’agréables moments pour vous ressourcer. Nos soins sont pratiqués par deux professionnelles qui vous conseilleront le type de massage à pratiquer.

LE CAMP DE LA BAIE DU COURRIER
Situé dans la Baie du Courrier, réserve marine de Nosy Hara, archipel d’ilots encore préservés où les baleines viennent mettre bas et se réfugier entre les mois d’avril et octobre, le camp est du côté du Canal du Mozambique, à l’Ouest de Diego Suarez (42km).

Pour y accéder par la piste, vous découvrirez le village d’Anamakia, les Salines, des villages traditionnels, des étendues de mangroves, de la savane et des baobabs. Nous passerons juste à côté du Windsor Castle (très belle excursion « Terre ») dont l’altitude culmine à 391m avant d’arriver au camp, petit village traditionnel avec ses bungalows installés au bord de l’eau.

Confort sommaire mais tellement sympathique et très propre, notre camp de base est idéalement abrité dans une petite baie en pleine réserve, juste devant les spots de pêche et de chasse sous-marine ».

LE CATAMARAN
Les croisières de pêche avec CATAMARAN en base hôtelière avec nos bateaux « L’EMERAUDE I ou II » sont possibles pour 4 jours de pêche minimum (dont 3 jours et 3 nuits en pension complète avec hébergement sur le catamaran).

Ce type de séjour nous permet d’aller pêcher les zones les plus éloignées, les bancs et hauts-fonds du large, au Nord-Est ou Nord-Ouest le fameux Cap d’Ambre, au Sud-Est les îles Ankao ou autres endroits paradisiaques, au Sud-Ouest le fameux Cap Saint-Sébastien selon votre choix et saison.
Ainsi nous pouvons être dès le matin à l’aube sur des hotspots quasiment vierges, ce qui nous offre une belle amplitude supplémentaire de 3 heures de pêche et nous évite les allers-retours quotidiens fatigants.

Les mouillages peuvent se faire, selon météo sur les bancs, dans les baies ou derrière des îles abritées.
A bord 4 cabines doubles peuvent être partagées de 4 à 8 personnes (épouses ou pêcheurs), mais au-delà de 5 pêcheurs un deuxième bateau de pêche devra être affrété.

Notre catamaran de conception moderne et récente est équipé de tout le confort nécessaire pour nous servir de base hôtelière pour nos croisières de pêche :
– 4 cabines doubles.
– cabines de douche.
– dessalinisateur, énergie solaire.
– grand carrés intérieur et extérieur.
– VHF, téléphone satellite et internet.
– radeau de survie etc…

Il nous permet ainsi d’être totalement indépendant et d’aller mouiller sur des sites paradisiaques les plus éloignés.
Dans la journée nous pourrons charger vos batteries de téléphones et appareil photo. Mais pas de sèche-cheveux ni rasoir et pas de lessive à bord.
Nous avons un dessalinisateur plus un stock de 1000 litres d’eau douce à chaque départ mais il faut économiser pour ne pas manquer.
Pour votre confort, privilégiez des sacs souples aux valises et prévenez nous sur vos préférences, régimes ou coutumes alimentaires.

La pêche

Organisation des séjours de pêche sportive
Nous vous proposons différentes formules de séjours de pêche de durées différentes, avec ou sans jour de repos, mais pouvons tout à fait adapter le séjour à vos envies !
Les accompagnatrices sont aussi bienvenues ! De nombreuses excursions sont proposées et les raviront !
Pour les pêcheurs seuls souhaitant se joindre à un groupe afin de réduire le coût de leur séjour : consultez-nous !

Notre zone de pêche sportive extrême est très vaste et fait partie sans aucun doute du top 10 mondial pour le popper et le jigging.

Pour la côte Est, elle s’ étend sur plus de 60 miles nautiques, du fameux Cap d’ Ambre à l’extrême pointe Nord de Madagascar en passant par la Baie de Diego jusqu’au Sud des îles Ankomba et de l’archipel des îles Ankao, aux portes de la ville de Vohémar.

Pour la côte Ouest elle s’étend sur plus de 50 miles nautiques du cap d’ Ambre en passant par la fameuse Baie du Courrier, par les hauts-fonds et bancs du grand large à l’archipel du cap Saint Sébastien à la frontière des îles Mitsio.
Vos guides seront Philippe, Nicolas ou Bruno trois Français « Fous de pêche » !
Nos dix années d’expérience, de prospection, d’aventures exceptionnelles nous ont permis d’acquérir une bonne connaissance de nos terrains de jeux et de mettre tout en œuvre pour réaliser avec vous un séjour unique et inoubliable.

En fonction des périodes, la pêche peut se pratiquer :

– sur un rythme de sorties journalières (environ 10h/jour) au départ de l’hôtel, à bord de « L’EMERAUDE I ou II » nos vedettes (opens de 10mx3m motorisées de 2x100CV, Yamaha 4 temps, siège de combat, VHF, GPS, traceur, sondeur couleur, téléphone satellite), sur la côte Est.
– soit avec hébergement en bungalows en pension complète au bord de la mer pour la Baie du Courrier (confort sommaire mais tellement sympathique et propre) sur la côte Ouest.

– soit avec un hébergement en catamaran seul ou en combiné (possible en baie de Diego et en baie du Courrier)

Espèces pouvant être pêchées : carangues, carpe rouge, napoléon, barracuda, jobfish, raies, requins, mérous, thazard, thon à dents de chiens, coryphènes, espadons voiliers, marlins, …

Nos records au popper : GT 63kgs. TDC 63kgs. Mérou 40kgs. Requin 90kgs. Thon jaune 42kgs. Espadon voilier 50kgs. Thazard 30kgs. Barracuda 32kgs. Marlin 252kgs. Etc…

Nos records au jig : GT 55kgs. TDC 78kgs. Mérou 120kgs. Napoléon 42kgs. Requin 250kgs. Thon jaune 34kgs. Espadon voilier 40kgs. Thazard 33kgs. Barracuda 28kgs…

La palangrotte et le jig rapportent de beaux mérous, thons à dents de chiens, carangues ignobilis, bleues et thazards, etc…
Le popper lui est principalement axé sur les carangues ignobilis (GT), TDC , carpes rouges, thazards, thons jaunes, mérous et grosses surprises…
La traîne côtière nous permet de toucher quasiment tous les poissons carnassiers et à rostre, nombreux et souvent de tailles exceptionnelles à Diego.

Les saisons

Pêche sportive dans la Baie de Diego et ses alentours, côte Est – DE DECEMBRE A MARS
Plutôt réservée aux pêcheurs confirmés en bonne condition physique car la journée va être rude et exceptionnelle… Mais les débutants motivés restent les bienvenus.

La taille des poissons dans l’Océan Indien est vraiment exceptionnelle et il n’est pas rare dans notre région de prendre plusieurs poissons records dans la même journée.

Les carangues ignobilis « grosses têtes ou géantes » peuvent atteindre 70 kgs, les thons à dents de chien plus de 100 kgs, les mérous plus de 100 kgs et de nombreuses autres espèces, requins, thons jaune, espadons voiliers, coryphènes, carpes rouges, marlins, etc.….

Les coins de pêche seront à définir avec votre guide selon la saison, la météo et les espèces recherchées. Nous pourrons varier plusieurs techniques : traine, poppers, jigs etc…
Il est fréquent d’apercevoir nos amis les dauphins, les globicéphales, raies manta, tortues et baleines quand elles viennent mettre bas entre le mois d’avril et octobre pour une journée riche en émotions. A faire absolument une fois dans sa vie…

Pêche sportive dans la Baie du Courrier, côte Ouest – AVRIL-MAI, OCTOBRE-NOVEMBRE
La Baie du courrier, réserve marine, est située du côté du canal du Mozambique, à l’Ouest de Diego.

Transfert en 4×4 d’environ 1h30 le matin à l’aube, ou la veille en début d’ après midi pour minimum un jour de pêche et une nuit sur place. Journées de pêche dans une des baies les plus poissonneuses du monde dans la réserve marine de Nosy Hara et ses alentours avec son archipel d’îles coralliennes. Sur la route vous découvrirez le village d’Anamakia, les salines, des villages traditionnels, des étendues de mangrove, de la savane et des baobabs. Nous passerons juste à côté du Windsor Castle dont l’altitude culmine à 391m avant d’arriver au camp, petit village traditionnel avec ses bungalows installés au bord de l’eau.
Retour vers 15h le dernier jour de pêche et transfert à Diego Suarez pour une arrivée avant 18h.

Bloc-notes

Formalités :
Conditions requises pour les ressortissants français : Tout étranger désirant se rendre à Madagascar doit être muni d’un passeport ayant encore au moins 6 mois de validité après la date du retour. Le visa  peut être délivré à l’arrivée à Madagascar ou en France avant le départ. Pour les documents de base se renseigner auprès de l’Ambassade malgache ou Consulat  le plus proche de chez vous ou consultez-nous

Pour les ressortissants d’autres nationalités : Se renseigner auprès des autorités consulaires.

Conseils médicaux et sanitaires :
Avant le départ : Il est expressément conseillé d’aller voir son médecin et de vérifier que ses vaccinations sont à jours. Un traitement anti-paludéen est conseillé. En cas de séjour prolongé en brousse, les vaccins contre le tétanos, la typhoïde et les hépatites A et B sont conseillés. Pour les médicaments, ne pas se charger : il y a 5 pharmacies bien achalandées à Diego Suarez et l’on y trouve tout à l’exception des médicaments spécialisés (diabétiques, etc.)

Précautions sanitaires : Les précautions à  prendre sur place sont communes à presque tous les pays tropicaux. Evitez les piqûres de moustiques désagréables certes, mais surtout vecteur de l’agent de paludisme. Utilisez donc moustiquaires ou air conditionné, insecticide, serpentin à brûler et chemises à manches longues.

Les baignades : Résistez à la tentation de baignade dans les lacs, rivières et rizières, très souvent infestés de bilharzies, parasites redoutables s’attaquant au système urinaire ou digestif.

Les boissons locales : Ne buvez l’eau qu’en bouteille cachetée et méfiez-vous des crudités.

La sécurité : Diego Suarez est une ville particulièrement tranquille et sure. Il faut néanmoins respecter les règles élémentaires lorsque l’ on voyage : ne pas montrer qu’on a de l’argent, éviter de sortir des liasses de billets et être très discret, toujours se munir d’une pièce d’identité et d’une photocopie de passeport, en dehors des sentiers battus prendre avec soi un guide local.

Langue : La langue officielle est le malagasy (malgache), mais un grand nombre de locaux ont un niveau débrouillé en français. Bref vous arriverez toujours à vous faire comprendre ! Nos guides et notre hôtelier sont français.

Décalage horaire : Bien que destination lointaine, Madagascar présente l’avantage d’un faible décalage horaire. Heure française +1 heure en été et +2 heure en hiver.

Climat : Madagascar jouit d’un climat intertropical. Saison sèche d’avril à octobre avec une période d’hiver austral de juin jusqu’en août et saison des pluies de novembre à mars.

Vêtements : Confortables et décontractés. Prévoir un vêtement de pluie (Kway) et des petites chaussures genre tennis pour les excursions. Ne pas oublier les produits répulsifs pour les moustiques. Pendant l’hiver austral prévoir  une petite laine et un pantalon pour la visite de  la Montagne d’Ambre. Le soleil tape fort à Diego Suarez alors n’oubliez pas vos crèmes solaires, lunettes, chapeaux…

Monnaie : Argent : Le franc malgache  a été remplacé par l’ariary depuis juillet 2003. En novembre 2014, 1€ = environ 3000 Ar (ou MGA). Le réseau bancaire est entièrement privé et se compose des mêmes banques dans toutes les villes. Elles sont ouvertes du lundi au vendredi de 07h30 à 11h et de 14h30 à  16h. Outre l’argent liquide, on peut se munir de chèques de voyage en euros. Les cartes  visa sont aussi très utiles pour les retraits. On trouve des distributeurs automatiques d’argent liquide dans les banques.

Attention ! Il est interdit de ramener de l’Ariary en France.

Par conséquent prévoyez  assez juste et procédez si nécessaire à des réajustements de change sur la fin de votre séjour.

Voyages de pêche similaires
Autres voyages de pêche

Nos voyages de pêches

 04 78 33 48 70

Prochains Départs

______

page 1 of 4

Posez une question sur cette destination

 04 78 33 48 70

Civilité *

Votre nom *

Votre prénom *

Votre email *

Votre numéro de téléphone

Votre message