Mongolie, formule Exploreur
Pêcher là où personne n'a jamais pêcher
Une aventure de pêche inoubliable
Taimen, truite et ombre
Truites lenoks et taimens de Mongolie
A la mouche ou/et aux leurres
La rivière Haute Delger
Féerique,grandiose…

Pêche en Mongolie

Formule Exploreur
L'esprit du séjour

La Haute Delger …Féerique, grandiose…

Tous les superlatifs ne suffisent pas pour décrire toute la beauté de cette haute vallée isolée du monde. Ici notre camp de yourtes surplombe la rivière et l’impression qui se dégage de cet isolement a quelque chose d’irréel et de magique…Et, de plus, la population de salmonidés y est impressionnante…C’est un séjour d’exception et tous les habitués de la Mongolie vont adorer à condition qu’ils acceptent le long trajet en 4X4 et l’hébergement en yourte. Baroudeurs, marcheurs, fous de 4X4, de pêche et de nature sont les bienvenus.

Déroulement type de votre séjour de pêche en Mongolie 

(Itinéraire donné à titre indicatif en fonction des durées de transfert et des conditions météorologiques sur place)

Jour 1: Transport aérien international de France à Ulan Bator (non-inclus dans notre prestation)

Jour 2: Arrivée à Ulan Bator.

DEBUT DE NOTRE PRESTATION : Vol intérieur d’Ulan Bator à Moron.

Accueil par notre équipe sur place à Moron puis transfert de Moron au premier campement sur les rives de la Delgermoron. Pêche possible suivant l’heure d’arrivée

Jour 3: Journée complète de pêche, nuit au camp

Jour 4: Transfert vers le campement de la rivière Agaar. Pêche l’après-midi

Jour 5: Pêche sur la rivière Agaar et transfert le soir vers la Haute Delger

Jour 6: Pêche sur la Haute Delgermoron

Jour 7:  Pêche sur la Haute Delgermoron

Jour 8:  Pêche sur la Haute Delgermoron

Jour 9:  Pêche sur la Haute Delgermoron

Jour 10:  Pêche sur la Delgermoron

Jour 11: Transfert retour en jeep vers Moron puis vol intérieur de Moron à Oulan-Bator*. Nuit en hôtel standard à Ulan-Bator

Jour 12: Vol retour vers la France

 

Pêcher là où personne n’a jamais pêcher

Trouver un spot ou personne n’a jamais pêché, c’est le rêve de chaque pêcheur. Malgré nos nombreuses années d’organisation de séjours de pêche en Mongolie, certains secteurs sont restés plus secrets car « zones strictement protégées  » et bien sûr : interdites à la chasse et à la pêche. Nous guettions ces lieux magiques depuis longtemps. Coup de chance ! Avec l’aide d’un officiel de l’environnement, notre directeur d’agence Piam a obtenu l’autorisation de tester ce secteur du bout du monde assisté par les guides et les gardes locaux. Grâce à notre travail de protection du taimen en Mongolie, et suite à différentes négociations officielles, nous avons obtenu l’autorisation exclusive d’offrir la possibilité à nos clients de pêcher sur ce secteur jusque-là inaccessible… Inespéré…

Pêche en Mongolie en NO-KILL

Ce site sera praticable en NO-KILL exclusivement, et nous avons pour mission de fournir des statistiques sur la population de poissons officiellement inconnue. En quelque sorte, nous aurons le privilège de participer à une mission scientifique dont le but sera de capturer des poissons…On a connu plus difficile comme mission ! Mais si ce genre de spot n’est pas à la portée de tout un chacun, c’est aussi parce qu’il est situé loin de tout : ce qui signifie qu’il se mérite !

Les poissons

La pêche du Taimen, de la truite Lenok et de l’ombre en Mongolie

Chacun rentrant de nos séjours en Mongolie vous dira qu’en quelques jours, ce sont des centaines de truites et ombres qui sont capturés, la plupart à la mouche sèche, les truites pouvant atteindre 4 kg, mais d’un poids habituel d’1 kg. Quant au taimen, c’est le point d’orgue du séjour. Ces poissons mesurent en général entre 80 cm et 1,20 mètre, mais peuvent aller jusqu’à 1,50 m. Ils sont bien sûr en moins grand nombre que les truites, et les conditions météo influencent nettement leur appétit et leur agressivité.

Les techniques, les périodes

La mouche de surface, la nymphe ou le streamer sont les meilleurs procédés. Pour les pêcheurs au lancer, c’est au rapala ou au popper que les résultats sont les meilleurs pour le taimen. Pour la truite et l’ombre, les petites cuillères ou petits poissons nageurs sont excellents. Les hameçons triples sont interdits.

Les saisons de pêche

Les saisons de pêche

Pêche à la mouche, pêche au leurre

Saisons :  de mi- juin à fin septembre. Poissons :  truite lenok, ombre, taimen. NO- KILL.

Photos

Photos Pêche en Mongolie Formule Exploreur

L'hébergement

L’hébegerment

Vous serez hébergés en yourtes traditionnelles mongoles (suivant nombres de participants). Notre campement de pêche surplombe la rivière Haute Delgermoron.

Bloc-notes

(Informations données à titre indicatif)
Formalités : Pour les ressortissants français. Passeport valable 6 mois après la date de retour. Visa d’entrée en Mongolie. Pour les ressortissants d’autres nationalités : Se renseigner auprès des autorités consulaires.

Santé : Aucun vaccin n’est obligatoire. Vaccin contre hépatites conseillé.

Langue parlée : Le Mongol. Dans nos camps, une interprète parlant le français est à votre arrivée à Ulan Bator ainsi que durant votre séjour.

Décalage horaire avec la France : Le décalage horaire est de 7 heures en plus l’hiver et de 6 heures l’été (en août, quand il est midi en France, il est 18h00 à Ulan Bator)

Climat : Climat continental. Le temps est généralement sec. La température en saison est en général très agréable (15 à 25°C) ; il peut faire plus froid en septembre.  Et pas de moustiques !!!

Monnaie : La monnaie nationale est le togrog, mais il vaut mieux vous munir de dollars pour le séjour. La carte bancaire est acceptée à Ulan Bator.

Note concernant les trajets en Mongolie : Le voyage en Mongolie est particulier en ce qui concerne la durée des trajets. Le pays est immense, les routes sont des pistes, les arrêts dans les gers (yourtes) chez les nomades sont nombreux. Le plaisir ne peut être que multiplié car on vit exactement l’émotion de partager la vie quotidienne des Mongols à leur rythme. Les mini-vans russes feront donc partie intégrante de votre circuit en Mongolie. Nous mettons à votre disposition des véhicules 4X4 russes reconnus pour leur résistance à toute épreuve. Ces 4×4 sont les seuls à pouvoir emprunter certaines pistes de montagne ou capables de traverser les rivières grossies par un orage récent. Les véhicules 4×4 omniprésents en Mongolie sont les dérivés commerciaux de la jeep militaire russe UAZ. Ces véhicules, largement répandus, sont robustes et mieux adaptés aux franchissements difficiles.

Voyages de pêche similaires
Autres voyages de pêche

Articles récents voyages de pêche

Nos voyages de pêche

 04 78 33 48 70

Prochains Départs

______

page 1 of 4

Posez une question sur cette destination

 04 78 33 48 70

Civilité *

Votre nom *

Votre prénom *

Votre email *

Votre numéro de téléphone

Votre message